Chandeleur : des crêpes vegan au menu

Chandeleur : des crêpes vegan au menu

Coupables !

Au moins du péché de gourmandise. On doit bien l'avouer puisqu’à l'occasion de l’épiphanie, on vous partageait déjà notre recette de la galette des rois frangipane vegan

Promis, on n’a pas l’intention de délaisser les chaussures pour nous lancer dans la vente de pâtisseries vegan ; mais aujourd'hui, on remet le couvert pour la chandeleur avec notre recette de crêpes végétaliennes maison.

Eh oui, des crêpes sans oeuf c’est possible mon bon Monsieur !

Mais avant de dévoiler la recette, risquons-nous à un petit quiz.

Savez-vous pourquoi tous les ans, le 2 février a l'occasion de la traditionnelle Chandeleur on mange des crêpes ?

Réponse A : Pour conjurer le sort et réduire les chances d’avoir une récolte de blé catastrophique.

Réponse B : Pour faire honneur au personnage de Chandler de la série Friends, qui fête chaque année son anniversaire en se régalant de crêpes.

Réponse C : Pour se rappeler le fameux “chant de l'heure” breton, scandé par les guerriers lorsqu’ils partaient au front après s'être rassasiés d'un gros repas de crêpes.

 

Roulement de tambours, le suspens est à son comble.

Bien qu'on adore les blagues de Chandler et qu’on ne soit pas peu fier de notre fausse légende bretonne, la bonne réponse est ici la A !

Allez, on vous raconte.

Avant d’être une occasion de rassembler petits et grands gourmands autour d’une tablée festive, la chandeleur était une fête Romaine en l’honneur du dieu Pan, reprise ensuite pas l’église qui instaura des processions, au cours desquelles on défilait en tenant de petites chandelles, dont la fête tire son nom.

Mais alors quel rapport avec les crêpes vous vous demandez ?

"Si point ne veut de blé charbonneux, mange des crêpes à la Chandeleur.”

Avec le temps, la tradition a évolué, et vit le jour la croyance selon laquelle il fallait faire des crêpes le jour de la chandeleur, sans quoi les récoltes de blé de l’année seraient mauvaises.

On faisait alors sauter une crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche, puis la pièce d’or était placée dans la crêpe, et portée en procession dans une pièce de la maison où elle était ensuite gardée un an.

L’année suivante, on récupérait la pièce restée dans la crêpe durcie, puis on l’offrait à une personne pauvre, avec l’espoir que l’offrande protège la famille donatrice de la pauvreté tout au long de l’année à venir.

Si aujourd’hui on ne garde de ces rites passés que le récit, nous est quand même restée la généreuse tradition culinaire des crêpes.

Trêve d’histoire, on enfile nos tabliers, notre paire de COG de cuisine fétiche, et à nos saladiers !

 

 

Ingrédients :

Pour 20 crêpes vegan :

  • 500 g de farine T45

  • 160 g de fécule de maïs 

  • 500 ml d’eau froide

  • 1 litre de soja ou lait végétal de votre choix

  • 4 cuillères à soupe d’huile végétale neutre

  • 2 cuillères à café de sucre 

  • ½ cuillère à café de sel

  • de cuillère à café de cannelle (selon vos goûts)

Astuce :

Pour parfumer et alléger la texture de vos crêpes, il est possible de remplacer 25 cl de lait végétal par une bière blanche de 25 cl.

 

Préparation :

1. Commencer par diluer la fécule de maïs dans l’eau, puis bien mélanger.

2. On ajoute à la préparation la farine, l’huile, le sel, le sucre, et également la cannelle pour des crêpes desserts.

3. On verse progressivement le lait végétal en fouettant généreusement.

4. Une fois la préparation bien homogène, on peut la filtrer à l'aide d'une passoire à thé afin d'éviter les éventuels grumeaux.

5. Laisser reposer la pâte à crêpes sous un torchon 1h20 avant la cuisson.

6. Une fois votre poêle ou votre crêpière bien chaude, la huiler généreusement à l'aide d'un tissu imbibé, puis verser et étaler de manière homogène une couche de pâte sur la surface de cuisson.

7. Laisser cuire environ 1 minute 30 à feu moyen.

8. Retourner la crêpe en la faisant sauter pour mettre à l’épreuve sa dextérité, ou la retourner à l’aide d’une spatule en bois comme preuve de sagesse.

9. Laisser cuire 20 à 30 secondes pour terminer la cuisson.

10. Répéter cette action jusqu’à épuisement de la pâte.

 

Dégustation :

Qui dit crêpes, dit garnitures. C’est l’heure de laisser parler vos goûts et vos affinités puisque ici, tout est permis.

 

TEAM SALÉE

A crêpes vegan, recette d’origine végétale, on vous conseille une préparation oignons, échalotes, champignons caramélisés à la poêle, accompagnés d’une salade verte et d’un fauxmage végétal frais de chez Les Nouveaux Affineurs. Ou pourquoi pas encore des crêpes béchamel seitan - ou tofu fumé. 

Des centaines d’autres options pour régaler vos papilles et épater vos convives vous attendent sur le site de Vegan Free Style. Y sont proposées de délicieuses recettes végétales. On est fans !

 

TEAM SUCRÉE

Sucré, ça marche, mais là encore faut-il choisir entre crêpes confiture, crêpes sirop d'érable, crêpes chocolat noisettes ou encore crêpes chantilly vegan

C’est l’occasion de tester la gamme (vous avez dit gourmand, alors on n’y va pas avec le dos d'la cuillère) de pâtes à tartiner de chez Go Nuts. Vous y trouverez bien sûr le classique chocolat/noisette bio, mais aussi tout un assortiment de délicieux beurres de cacahuètes. Un régal. 

Pour une note fruitée, on pense aux fruits en morceaux (fruits rouges/sirop d'érable ou poire/chocolat, miam)  et à l’indémodable confiture. A découvrir, celles de la Maison Francis Miot, et pour faire l’éloge des produits de notre région lyonnaise adorée, celles également du collectif Paysan de chez Terr’etic.

  

Comment conclure un article sur la chandeleur sans mentionner la région mère des crêpes ? On a nommé la Bretagne !

L’occasion ou jamais de tenter une recette de caramel beurre salé vegan ! Simple à réaliser et succulent, avec ou sans la traditionnelle bolée de cidre - à consommer avec modération bien sûr.

Avec tout ça, impossible de manquer d’inspiration. Le plus difficile sera d’éviter de s’essayer à tout. Heureusement, ce ne sont pas les occasions de manger des crêpes qui manquent.

Voilà, ne reste plus qu’à sortir les chandelles, convier ses proches, et notre chandeleur éthique peut commencer.

 

Bon appétit !

Découvrez aussi les autres articles et interviews de notre blog.