La galette des rois vegan de COG

Recette galette des rois vegan

"Nos chaussures sont vegan, notre galette frangipane l'est aussi !"

 

Les fêtes de fin d’année passées, on est motivé à mettre au placard nos petits laissers-allers pour repartir sur de bonnes bases. Ça commence en général par mettre un léger coup de frein sur les sucreries pour perdre les kilos superflus des excès de fin d’année.

Mais là sonne déjà l’heure de l’Épiphanie, et pas de chance, chez COG, on a beau tenir à notre ligne, on est aussi très gourmands ! Alors si votre première bonne résolution 2022 rime avec régime, pour vous préserver, on vous invite plutôt à repartir illico visiter la page de nos mignonnes baskets écoresponsables faites avec amour.

Qu’on se le dise, aujourd’hui ici, on vous partage notre recette testée et approuvée de la  galette des rois à la frangipane vegan, et quelle galette ! Végétalienne (sans matière d’origine animale) et gourmande à souhait, notre recette va faire merveille auprès de vos amis.

Préparez vos papilles, faites chauffer vos fourneaux, et on est parti !

      Ingrédients :

  • 2 rouleaux de pâte feuilletées végétales bio
  • 160 g de sucre roux complet 
  • 3 càs d’huile neutre
  • 1 càc d’arôme d’amande amère
  • 300 g de poudre d'amandes 
  • 25 cl de crème végétale  
  • 50 g de fécule de maïs ou de farine sans gluten
  • 2 pincées de vanille en poudre 
  • 2 càs de confiture d’abricots
  • 1 fond de verre d’eau
  • de bouchon de rhum (pour les audacieux)
  • 1 fève (l’ingrédient ultime)

 

      Préparation :

1.  Commencez par mélanger l’huile et le sucre dans un saladier, puis ajoutez-y la fécule, la vanille et la poudre d'amande.

2.  Incorporez y ensuite la crème végétale, l’arôme d'amande, et si vous souhaitez une note exotique à votre frangipane, y ajouter le ⅓ de bouchon de rhum. Mélangez le tout puis mettez votre préparation de côté.

3.  Préchauffer le four à 180 degrés.

4.  Étalez avec délicatesse la première pâte végétale sur la plaque du four.

5.  Répartissez la frangipane obtenue au centre en essayant d’être le plus homogène possible et en laissant une bordure de 2-3 cm sur tout le pourtour de la galette, puis disposez y la fève. 

6.  Déposez le second rouleau de pâte végétale sur le dessus et à l’aide de vos doigts, sceller les deux pâtes entre elles.

7.  Mettre au four une grosse vingtaine de minutes jusqu'à ce que les bords et le dessus de la galette soient bien dorés.

8.  Diluez 2 cuillères à soupe de confiture d’abricots avec un peu d’eau. Placez le tout dans une casserole à feu doux jusqu’à obtenir un mélange sirop homogène. 

Une fois la cuisson de la galette terminée, recouvrez-la immédiatement du nappage à l’aide d’un pinceau.

9. Réservez au frais quelques heures. Votre galette des rois frangipane vegan est prête !

 

      Dégustation :

On arrive à la dernière, et sans doute la plus agréable étape de notre recette de la galette à la frangipane vegan : la dégustation !

Pour l’occasion, on sort la belle argenterie reçue en cadeau à noël ou nos plus jolis couverts en bois. On dispose par-ci par là sur la table quelques décorations hivernales de circonstance et les couronnes en carton recyclé de la reine et du roi préparées avec soin en amont.

Notre plus belle paire de chaussures vegan (made @ COG of course) est enfilée, notre plus cérémonieuse tenue passée, tout est fin prêt pour recevoir les convives.

On desserre les ceintures, place à la fête, place au banquet, avec cette dernière anecdote pour divertir vos invités :

"Aujourd’hui, j'ai trouvé la fève en croquant la galette ! Demain, je vais chercher ma couronne chez le dentiste."

 

Avant de représenter 3 fois sur 4 un personnage tiré d’un dessin animé Disney, et bien avant l’iconique santon, la fève était à l’origine une pièce d'or pour les familles les plus aisées, et plus souvent un haricot blanc pour les personnes plus modestes.

Alors qu’aujourd’hui on croise les doigts pour tomber sur la fève, quitte à s’en casser une dent, au Moyen Âge au contraire, personne ne voulait gagner la fève ! En effet à l’époque, la tradition voulait que selon une pratique appelée “le roi boit”, la personne ayant trouvé la fève dans sa part de galette doive régaler la table en payant un coup à boire à tous les personnes attablées.

La note pouvant être salée, les petits malins tentés d’avaler discrètement la fève, et du fait, pour éviter la triche, le haricot blanc fut peu à peu remplacé par une figurine en porcelaine, certe un peu moins digeste, mais collectionnable !

Fin de la petite histoire :)

 

Bon appétit !

Découvrez aussi les autres articles et interviews de notre blog.